INTRODUCTION

 

Voici en sémantique, des notions de Liberté, le libertisme. Une analyse suite à des lectures diverses.

Beaucoup de mouvements dans l’espoir qui mène à la Liberté universelle. Taoïsme ; Utopiste ; Epicurien ; Cynisme ; Anarchistes ; Libertins ; Féministes, etc. …Le libertisme a souvent été perverti, mis sous pression, voir annulé par la sémantique, l’étude du vrai ou du faux, par les syntaxes et non par le fond.

 

1 – Ces formes d’idées sont pour l’émancipation

Des idées libres en premier lieu pour l’émancipation. Cette émancipation vers la liberté  existe pour  l’harmonie, pour la solidarité et pour la justice.

Souvent ces mouvements redéfinissent des normes sociales et philosophent sur l’anomie (dérèglement social). Au vu de l’humain de masse, ces réflexions ont été jugées et réprimées, non par eux, mais contre eux.  Certains préfèrent vite désintégrer ces pensées et  créer des consensus, afin de désintégrer toute possibilité d’un autre dynamisme.

 

2 – Tous les individus sont pour la liberté

Tous les individus sont ardemment pour la liberté. Mais leur capacité, leur consentement et leur pratique ont été mis en doute. Tout simplement à cause d’un judicieux processus dans les esprits, en accusant des  faux freins aux libertés, et souvent en les mettant au conditionnel.

Alors que les libertés sont justement sans limites. Et que tout sur terre repose sur l’incommensurable.    Cette tromperie, ce paradoxe, est dans le sensible. Ce sensible qui se trouve dans le bon sens.La liberté c’est se réapproprier le sensible.

Trop généralement  le sensible est aux mains d’opportunismes qui croient que leur raffinement est meilleur. Ils cachent la vérité à leur dépend et  à  l’humanité. Chacun a sa propre notion de liberté qui lui permet d’apprendre et de comprendre, un « bon sens » inné.

 

 

3 -Le vrai raffinement est l’humilité

Un concept qui existe en commun dans tous les mouvements, puisque c’est la base, le socle. L’humilité est ce que nous apprend en premier la Nature, l’humus. Cette part dans le merveilleux, c’est la philosophie de la Nature.

Quelques un préfèrent  «nommer » ou « désigner » le libertisme autrement,  ceux-là même qui veulent contrôler tout rassemblement. Mais dans le libertisme, aucun regroupement particulier, car c’est une philosophie de vie et un art de vivre.  Voir notre article sur l’art et la culture.

Ceux là même connotent cet esprit, dans  en mouvement radical ou extrémiste. Alors que ce n’est que l’analyse et la compréhension en regard de nos sensibles qu’est la liberté.  Pourtant, les points importants qui ressortent de ces idées sont l’harmonie, la solidarité, et la justice. Puisque ce sont avant tout des courants d’idées et non  des mouvements de manifestation.

Les mots sont manipulés la plupart du temps, afin que l’humain de masse, soit détourné au plus vite des notions de liberté, des notions lui permettent de quitter toute force de  soumission.  Notre première soumission est celle de notre rayonnement. C’est notre bien-être humain actuel qui est à envisager ! Avec  notre évolution dans la société qui se construit par nous, pas après pas, saison après saison.

 

4 – Le langage est une science pour tous

C’est pourquoi chacun doit être vigilant et attentif,  aux  mots employés, dans le langage personnel et dans le langage à écouter. Et pour moins risquer les tromperies, mettre la lenteur, la douceur et le temps d’analyse dans ce qui est entendu. Et valider uniquement quand le cœur au profond comprend.

Oui, c’est une science, qui dans l’antiquité était respectée. Jusqu’à maintenant, vouloir vulgariser à malheureusement rassemblé le plus vulgaire de l’esprit, avec des mots vulgaires.  Alors que la liberté vraie est un idéal mondial, avec des beaux mots pour de belles pensées.

Quand des mots et des syntaxes sont bien employés cela donne la liberté  naturellement d’approfondir réellement.  C’est-à-dire les mots sont remplis de vie, du vivant et du merveilleux. Le mot est vivant et volatile. Il y reste toujours un sens. Ce sens qui fait évoluer, qui nous transcende et qui nous dévoile autrement et davantage humain vrai.

Tout ce qui  est universel est  beau, parce que ce qui est beau dans les mots et le langage est bon pour l’humain universel.

 

5 – Tant de significations pour le mot liberté

  • Droit de liberté
  • Droit de propriété (matérielle)
  • Droit d’émancipation
  • Autonomie
  • Droit au bon sens
  • Action ou mouvement
  • S’oppose à l’enfermement
  • Aptitude à exercer sa volonté
  • Absence de soumission
  • Comportement volontaire
  • Equilibre entre la justice et l’égalité
  • Capacité de choisir et de faire
  • Liberté et responsabilité
  • Condition transcendantale de la volonté (dans l’antiquité)
  • Permet à l’individu de se réaliser
  • Responsabilité
  • Ordre moral
  • OUVERTURE D ESPRIT
  • ET LA PAIX

 

 

Conclusion

Dans le fond de l’humain existe essentiellement de la bienfaisance. Chacun aime aider son prochain, parfois sans mesure, juste pour le mot « aimer ». Cette liberté l’anime comme un dynamisme originel.

Les rapports les uns avec les autres actuellement ont été programmés par une société imparfaite.  Heureusement, les sentiments restent sensibles, c’est de notre nature. Cet espoir de liberté est là  où se retrouve la vrai solidarité.

Avec cet espoir, nos mœurs changeront, dans un mouvement de joie.

La joie étant la plus grande force émotive humaine.

Partage