INTRODUCTION

Vous en avez certainement entendu parler, surtout lors de votre visite sur notre site, la naturopathie est un ensemble de différentes pratiques visant à soigner le mal  naturellement. Elle regroupe des pratiques comme l’aromathérapie, la phytothérapie mais également des régimes alimentaires ou une certaine hygiène de vie.

La naturopathie a pour premier but de prévenir les maux et ensuite de guérir par de nouvelles habitudes. Un naturopathe (en France) ne pratique pas  d’opération médicale dite « de pointe ».

Alors vous vous demandez certainement par où commencer ou comment appréhender la naturopathie ?  C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette série d’articles.

 

 

1 – L’histoire de la naturopathie

L’ Etymologie : natura, nature, essence et pathos, affection, douleur  ; La maladie, le mal a dit.

La  naturopathie est loin d’être une médecine nouvelle, en effet elle a pris ses racines dans l’antiquité dans la médecine ayurvédiques en Inde (approche médicale holistique datant de la civilisation védique et toujours en vigueur aujourd’hui) ou dans la médecine Chinoise. Le terme anglais « naturopathy » est né du courant hygiéniste aux états-unis à la fin du XIX° siècle. En France c’est dans les années 30 que Pierre Valentin Marchesseau a posé les bases de la naturopathie moderne.

Dans le cas ou vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de la naturopathie, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet : L’histoire de la naturopathie

 

Buste de Peter Paul Rubens, 1638

 

2 – Les grands principes de la naturopathie

Les grands principes de la naturopathie ont été établis principalement par le philosophe et médecin Grec Hippocrate :

Primum non nocere : Premièrement ne pas nuire, le rôle du naturopathe est de suivre les symptômes prouvant l’efficacité du processus de guérison.

– Vis medicatrix naturae : La nature est guérisseuse, un corps en bonne-santé possède déjà les éléments favorisant l’auto-guérison. Le rôle du médecin ou thérapeute est de déceler et éliminer les obstacles empêchant la guérison.

Tolle causam : Identifier et traiter la cause. Le rôle du naturopathe n’est pas de soigner le symptôme, mais de trouver la pathologie qui le provoque et d’agir sur cette dernière.

Deinde purgare : détoxifier et purifier l’organisme. Ici le naturopathe a pour but d’aider le patient à se débarrasser des toxines de son organisme et des déchets superflues.

Docere : La naturopathie enseigne. Le rôle du médecin ici est d’enseigner à son patient le fonctionnement de son corps et comment en prendre soin de manière naturelle.

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les grands principes de la naturopathie, vous pouvez consulter notre article à ce sujet.

 

 

3 – Les bienfaits de la naturopathie

La naturopathie ne dispose pas d’essaies cliniques scientifiques permettant de vérifier son efficacité. De ce fait elle doit être considérée comme un accompagnement au suivi des professionnels de santé. Néanmoins, elle reste une méthode douce et peu invasive qui peut être utilisée par les personnes en bonne santé dans un cadre de prévention. Voici quelques exemples des pathologies pouvant être atténuées ou guéries par la naturopathie : les allergies, les maux de tètes, l’obésité ou encore la fatigue chronique.

Si vous désirez en apprendre plus à ce sujet vous pouvez retrouver notre article : Les bienfaits de la naturopathie.

 

 

4 – La position du naturopathe dans le monde

Dans certains états où la pratique est reconnue, les naturopathes sont considérés comme des médecins de premières lignes capables d’aider leurs patients à lutter contre des pathologies mineures, parfois même pratiquant de petites chirurgies comme l’ablation d’une verrue.  Lorsque la pathologie en question n’est plus de leurs ressorts, ils peuvent reconduire le patient vers des professionnels de la santé (Médecins, chirurgiens…).

Dans le cas ou vous souhaiteriez en apprendre plus sur la position du naturopathe pour ses patients, en France et dans le monde, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à cette profession.

 

 

5 – Pourquoi avoir recours à la naturopathie ?

Comme dit précédemment, la naturopathie est une médecine traditionnelle, elle a pour but d’accompagner le suivi des professionnels, Elle n’est pas un remplacement au savoir des professionnels de santé. Néanmoins dans certains cas on peut avoir recours à la naturopathie afin de traiter un problème de manière plus naturelle, cette pratique peut aider par exemple à arrêter la consommation de tabac ou bien luter contre l’obésité.

Vous souhaitez traiter une pathologie ou améliorer votre hygiène de vie ? Vous pouvez découvrir dans cet article les raisons pour lesquelles vous pouvez avoir recours à la naturopathie.

 

Conclusion

La naturopathie est reconnue dans le monde comme la troisième médecine traditionnelle (après la médecine ayurvédiques indienne et la médecine chinoise) et elle repose sur 5 grands principes établis par Hippocrate.

Bien qu’elle ne puisse pas remplacer les savoirs et techniques des professionnels de santé moderne, elle peut néanmoins aider à lutter contre certaines pathologies comme l’obésité ou bien vous procurer une meilleur hygiène de vie et vous aider à garder un bon état de santé. 

Partage