INTRODUCTION

La prédominance de la palette bleue est expressive. C’est la couleur la plus calme de la gamme spectrale des couleurs. C’est la couleur qui est la plus réfléchie de la nature – le ciel, l’eau-. C’est aussi la couleur du crépuscule ou du jour par un ciel couvert.

Ainsi l’artiste Lotfi Yacoubi veut définir cette profondeur de sens par la couleur bleu dans ses oeuvres. Et aussi amener à regarder un bel oiseau apprivoisé. Tout des  symboles.  

 

1 – Sa pensée

En plus de la couleur bleu et l’oiseau, Lotfi Yacoubi aime à représenter l’étoffe. Voici pourquoi :

« L’étoffe respire, sent et souffre. Elle est vivante quand je suis en communication avec elle.  Je l’écoute  me raconter ses calvaires dans un langage que nous sommes seuls à comprendre. Elle me prend alors dans les profondeurs de son « moi  » pour nous dissoudre tous les deux dans les mêmes sentiments. Pour que puisse en émerger cette expression confuse, opaque et infinie. Elle-même, noyée dans un espace Soufi. Après cette étreinte, se multiplie son opacité due à ses nombreux plis dans l’espoir de nous faire comprendre combien est grand son poids dans l’espace et dans le temps »                                                                            

 LOTFI YACOUBI

 

2 – Bibliographie

Lotfi YACOUBI est né à Oujda au Maroc,  le 20-06-1962.  Il aime peindre essentiellement des portraits, sa prémonition depuis l’enfance

Des études à l’Ecole des beaux-arts de Tetouan et au C.P.R de Tanger.

Actuellement Professeur d’éducation plastique à Oujda.

Ex Président de l’A.A.M.O  (association d’arts Plastiques du Maroc Oriental) . Membre dans l’association marocaine d’arts plastiques.

 

 

3 – Sa manière de peindre

 

Lotfi Yacoubi adorait reproduire les visages de son entourage, recréer à sa manière les lieux et les espaces de son milieu immédiat sur son cahier à dessein.

En fait, les œuvres artistiques de Lotfi Yacoubi s’articulent dans leur majorité sur l’existence de l’être humain dans tous ses états,

L’apport de matière tel que le sable pour le fond de la toile ou encore de morceaux de tissus tente de moderniser les créations. Le regard des personnages de sensibilité locale se perd souvent dans un horizon que l’on devine restreint. Leurs contours ombrés se projetant sur le décor, pour y indiquer certaines limites.

ses souffrances, son malaise… «Le malaise c’est la source de toute création de l’artiste», souligne-t-il. En termes plus clairs, c’est une source de motivation pour l’artiste, qui par un devoir moral, se trouve toujours en quête du sublime.

 

 

4 – Son secret

Le secret des tableaux de Lotfi Yacoubi réside dans sa touche forte et expressive, stimulée par la couleur bleue touareg, qui est synonyme de rêve. Cela étant, ses œuvres sont un mélange subtil entre rêve et réalité. Comme quoi, sans rêve, on ne peut pas aller de l’avant.

D’ailleurs, « le rêve demeure le moteur tout changement, vers un demain meilleur » laisse-t-il entendre.

 

 

5 – L’art dans la société

Ce qui est visible dans ses œuvres c’est de voir les contradictions dans un style de l’existentialisme sartrien, qui est observé par l’isolement de l’homme dans un monde,  dont les choses sont accessibles seulement à travers leurs apparences.

Lotfi Yacoubi croit fermement à l’utilité de l’art pour le développement des sociétés.

Pour lui, la création artistique dans toutes ses formes expressives est une nécessité impérieuse.

« C’est pourquoi  la négligence de cette dimension de l’identité humaine ne fait que plonger les peuples dans la violence et le désespoir le plus profond »,  souligne-t-il avec insistance.

 

 

Conclusion

«Entre l’artiste et la société, il existe un fossé abyssal» .  Cela est dû à un processus de socialisation défaillant et une vision péjorative du rôle de l’art dans notre société », déplore l’artiste. Remettre les notions artistiques dans les toutes les écoles, afin de réapprendre « l’humain. 

 

Contacter Lotfi Yacoubi  07 07 70 01 28

yacoubi62@yahoo.fr

Partage