La relation

Une relation s’instaure entre les chevaux et les personnes qui les entourent lorsqu’elle est harmonieuse. La relation empathique va transformer et amener  la maturité à chacun des partenaires.

Portraits de chevaux

, ils nous regardent. 

1 – La communication

Il est important de prendre son temps avant d’entrer en communication avec un autre être vivant. Quand on a compris que le cheval avait une perception extraordinairement fine de tout ce qui l’entoure, c’est à ce moment là que nous commencons à changer nous aussi notre perception de l’environnement.

Une bonne relation avec un cheval nous fait devenir une personne équilibrée dans notre coeur, notre corps et nos émotions.

Les chevaux de Sophie Marty

La Communication avec le cheval, discuter avec lui, sont des sentiments et des émotions retrouvées.

Quelques pensées dans le blog de Linda Kohanov. La vidéo en anglais est parlante en image. 

Ce sont ses chevaux et ses mulets qui ont fait 80% de la  formation de Sophie Marty, ainsi que le monde de l’éthologie, connaissance des caractères d’une espèce.

Quelques vidéos sur Listen to your horse.

 

Dont celle-ci très belle, de nos amis les chevaux en liberté dans notre nature. 

 

2 – Vibrations

Tout d’abord notre respiration.

Avez-vous conscience de la profondeur ou des limitations de votre capacité respiratoire ? Combien de secondes réussissez- vous à rester conscient des sensations de votre corps, des émotions qui vous traversent, de votre niveau de vitalité et de votre état vibratoire ?

Les chevaux vont prendre acte de chacune de ces données instantanément, pour savoir si vous présentez un danger, ou simplement un inconfort trop grand, ou pour venir vers vous tout simplement.

Les fréquences vibratoires qui nous entourent sont tout autant un faisceau d’informations subtiles. Ils vont les utiliser spontanément dans les ateliers,  avec leur partenaire humain, pour montrer par leur attitude les points d’évolution que nous avons besoin d’exploiter. Visiblement pour eux, ce sont des points de blocage vers notre équilibre intérieur.

La rencontre avec les chevaux est une chance inestimable.

Car de ce tremplin, nous allons oser aller plus loin découvrir la relation avec d’autres  humains,

des animaux, la nature, et notre belle planète. GRATITUDE.

Empathie du cheval

Les chevaux nous attirent tant par leur dimension physique imposante que par le plaisir que nous prenons à les voir galoper. Leur couleur, leur contact chaud sous nos mains et leur odeur animale.

Leur regard nous touche profondément, tout en eux nous donne envie de nous approcher, de les caresser, de nous faire du bien à leur contact.

2 – Le respect 

Se respecter soi et respecter l’autre est une première clef qui va nous servir à la maison et au travail. La notion d’espace, de distance, de timing dans l’approche pourront transformer totalement le regard que le cheval portera sur nous.

Le cheval demande aussi que l’on sache faire respecter  notre espace pour la sécurité commune.

 ☼ C est le premier apprentissage que j ai eu avec une mule de quatre ans qui passait son temps à bouger, à me pousser ou se mettre contre moi.  Un cercle avait été tracé à 50cm autour de mes pieds et j’avais interdiction de la laisser entrer. Elle avait aussitôt arrêté de bouger et moi de m inquiéter pour mes pieds!  

Sophie Marty

3 – Être leader bienveillant 

Être responsable de chevaux nous demande d’activer notre leadership à un « haut niveau« . Car la confiance  générée va transformer le cheval et la personne.

Le jour où tous mes chevaux ont décidé de passer les clôtures pour rendre visite à la jument voisine, j’ai dû faire preuve d’un leadership particulièrement créatif afin de les inciter à revenir dans leur pré. Les ressources déployées m’ont permis d explorer avec fermeté et bienveillance tous les rôles d’un bon chef d’entreprise : dominant éclairé,  compagnon nourrissant pour les rassurer et les remercier, leader pour leur proposer un projet dans lequel ils voudraient bien me suivre et l’observateur  afin de garder les idées claires et trouver les moyens opportuns d’aboutir.

4 – Cohérences

La cohérence cardiaque c’est trouver le calme intérieur sans l’émotionnelle. C’est une clef importante et primordiale pour entretenir un bon partenariat avec son cheval.

La cohérence émotionnelle est basée sur la reconnaissance à chaque instant de l’émotion principale qui s’agite en nous. Nous pouvons activer en nous six ou sept émotions à des niveaux d’intensité différents. Pour être le plus cohérent possible nous les mettons en lumière et nous agirons pour celle qui est la plus forte et qui nous demandera de passer à l’action. Cela libère un poids à l intérieur et nous sentons en nous une grande respiration.

Cette émotion va nous informer sur une perturbation extérieure et le moyen d’y remédier. Les chevaux ont besoin d être avec un humain cohérent pour avoir une bonne lecture et anticiper ses demandes. Un cheval a en lui un profond désir de fuite pour assurer sa survie en échappant au prédateur. Un humain incohérent est un prédateur potentiel car il manque de clarté sur ses intentions.

Être clair dans ses émotions et ses intentions, va ouvrir la relation avec le cheval à des moments inoubliables, fluides, légers, clairs et naturels.

Regard du cheval Rescue, de Sophie Marty

Regard du cheval Roy, de Sophie

Conclusion

Devenir une personne équilibrée dans son cœur, son corps et ses émotions, avec un contact sincère et vrai avec les chevaux.

Le cheval a une connaissance de l’univers tout entier, par ses subtilités et sa taille. Il a la faculté de nous apporter ce qui nous manque, notre connaissance du soi.

C’est un peu pour cela que nous avons souvent Pégase en imaginaire, le cheval volant, pour les facultés que les chevaux nous apportent.

Petite remarque : le grand front entre les deux yeux est la place pour la main de la miséricorde du cheval. A vos pensées poétiques.

 

Sophie Marty

              Mail                    

 Créatrice de l’approche sensitive intuitive et quantique 

Site professionnel 

Partage