La graine intérieure

 de Mohamed Hajame

La graine contient le chêne ;

Entends et vois le miracle de la graine qui se lève,

Elle se lève dans sa connaissance aspirant au ciel et à la lumière.

Elle n’a nul besoin de manuel,

Pour trouver le chemin de la lumière et s’étendre au ciel.

Et le jardinier ne lui lit pas le mode d’emploi.

Pourtant le jardinier sait,

Que la graine asséchée doit être semée,

Et arrosée pour qu’elle s’épanouisse.

Écoute, écoute le chant de la séparation

Qui te rappelle la voix de l’aimé.

Dans la terre sourde de la « non connaissance »,

Dans le mystère du vide plein et du non-être,

Du « je ne sais pas »

Elle entre dans la conscience du vide,

La conscience pleine de l’Énergie du Tout,

La terre accueille la graine.

La goutte d’eau généreuse

Enclenche le processus de la mémoire de son état originel.

Le poète dit :

« Une goutte d’eau posée sur un brin d’herbe,

Le brin d’herbe la rend à la terre

Qui s’en soucie ?

Le soleil a posé son étoile en son sein »

Ainsi de l’Union et la fusion de deux gouttes, fruit de l’Amour,

Se manifeste ton bing bang,

Le bing bang originel.

Ne le cherche pas au loin !

Le Jardinier de l’Amour a mis l’étoile en ton sein. 

Tu n’avais pas besoin de professeur.

Mais le jardinier invisible

De son esprit t’a enveloppé,

Dans ta sphère protectrice et bienveillante d’eau,

Dans la Grande matrice de vie dont nous sommes tous nés.

Écoute, écoute le chant de la séparation

Qui te rappelle la voix de l’aimé.

Écoute, écoute la voix de l’Union

Qui te rappelle la vie, tu ne faisais qu’Un.

Quand ton esprit baignait dans l’océan d’amour

Des mondes vibratoires et de ton désir de te faire connaître

La vie te rappelle,

« J’ai voulu être connu, j’ai créé l’humain »

Tu as fait de la rencontre de deux substances

Une explosion « la joie d’être »

Être est ton pouvoir créatif

Être est ton pouvoir de la vie à la vie

Pour que se manifeste la mission

« Être dans le vivant ».

Tout prend fin,

Seule la face de la vie pleine de magnificence et de générosité

Subsistera,

Tout prend fin pour manifester la Renaissance

Celle de ton être.

Ainsi le cycle de la vie perdure

Sans qua jamais rien ne soit perdu.

Et l’homme de science a dit :

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Et le poète a dit : « rien ne meurt,

Tout est en perpétuelle création et mouvement. »

Et Bouddha à dit :

« Il n’y a pas de souffrance dans le changement,

il n’y a de souffrance que dans la résistance au changement ».

Ainsi si tu ne fais qu’un avec ton être

Toute chose retournant à son origine

Quand le corps minéral retournera aux minéraux.

Alors ton être et ton esprit vivant

Se fondra dans l’unité du tout

Dans l’unité de l’amour de la vie de la générosité qui n’a jamais cessé d’être.

Tout est Un.

Mohamed Hajame

Thérapeute énergétique et magnétiseur

Formateur en thérapie énergétique

Tel : 06 11 07 62 78

Courriel : mohamedhadjam@yahoo.fr

Partage